Comment les collectivités rénovent l’éclairage public pour réaliser des économies ?

éclairage-public-3

Economiser de l’énergie est un levier majeur de la transition énergétique pour les collectivités. En effet, mettre en œuvre cette politique permet davantage de pouvoir d’achat pour les habitants, une meilleure compétitivité des entreprises et surtout c’est une action importante pour la préservation de notre planète.

Dans cet article, nous verrons quels sont les enjeux de la rénovation de l’éclairage public, puis nous aborderons les solutions pouvant permettre de réaliser des économies d’énergie.

Les enjeux de la rénovation de l’éclairage public 

45% de l’éclairage public a plus de 25 ans et 50 à 75% d’économies seraient possible en rénovant le parc de l’éclairage des collectivités.

La juste consommation est le premier enjeu : l’objectif premier est d’assurer la sécurité de la ville tout en optimisant l’efficacité énergétique. On cherchera à éclairer au bon endroit et de manière durable.

Cependant, consommer juste n’est pas la seule problématique de l’éclairage public : il influence profondément l’attractivité des collectivités. Lorsque les monuments sont mis en valeur et les rues bien éclairées, la ville est plus dynamique et les habitants s’y sentent davantage en sécurité.

Enfin, pour que notre économie soit durable, nous devons diminuer notre dépendance énergétique. En effet, rénover l’éclairage public est une des actions qui vise à la préservation de la planète et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) afin de ralentir le réchauffement climatique.

Solutions pour rénover l’éclairage public

Le principal changement réalisé par de nombreuses collectivités afin de baisser leur consommation énergétique est le passage aux LED ou diodes électroluminescentes. Ces technologies, nécessitent beaucoup moins d’énergie que les lampes classiques au sodium.

Pour aller plus loin, une grande économie d’énergie peut aussi être réalisée grâce aux dernières générations de LED qui permettent de moduler l’éclairage en fonction des heures de nuit dans certains quartiers. Enfin, la taille et la forme du lampadaire a son importance. En effet, certains ont une dispersion d’énergie inutile comme par exemple les lampadaires à boule.

Un audit détaillé peut être réalisé par des professionnels pour observer l’utilisation des infrastructures, les habitudes des usagers, l’utilisation des voies, l’emplacement et la qualité des points lumineux. À la suite de cette analyse, des solutions personnalisées sont proposées pour aider les collectivités dans leurs choix.

« Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.