LA GRANDE ÉPOPÉE DES ILLUMINATIONS DE NOËL.

Bien que le mois d’Août touche seulement à sa fin, certains commencent d’ors et déjà à anticiper les fêtes de fin d’année. Il faut dire que quelques semaines seulement nous séparent de l’Halloween anglo-saxon. Et qu’aux douze coups de minuit de ce 31 Octobre commencera tout autour du monde la frénésie précédant le très attendu jour de Noël. Car si ce temps fort de l’année ne dure officiellement qu’une seule nuit et une seule journée ; officieusement ce sont des mois entiers de préparatifs. Et ce notamment en matière d’illuminations, choisies avec soin par les villes pour faire rêver petits et grands durant tout l’hiver …
Mais savez vous d’où vient cette tradition tant appréciée ; fleuron des nuits de Décembre ? Avec l’accord du Père Noël, nous vous en dévoilons les origines …

Une tradition venue tout droit d’outre-Atlantique.

A vrai dire, il semble que la tradition des illuminations de Noël nous vienne tout droit des Etats Unis d’Amérique. Ce qui n’est somme toute pas très surprenant lorsque l’on songe combien les américains sont attachés à cette fête qui prend outre-Atlantique une dimension véritablement inouïe … Ainsi, lorsque le scientifique émérite Thomas Edison découvre la fée électricité, il ne tarde pas à faire bénéficier les fêtes de Noël de ses talents éblouissantes. Et fixe dès 1880 une guirlande électrique autour de son lieu de travail. Le résultat fut certainement à la hauteur puisque deux ans plus tard, son associé et ami Edward Hibberd Johnson pare un arbre de Noël de Manhattan de lumières rouges, blanches et bleues. Une vision enchanteresse (et sans précédent) pour quiconque passait par là et se pressait aux fenêtres de la demeure … Or, si les guirlandes de Noël envahissent les étals des magasins dès 1890, c’est après leur arrivée à la Maison Blanche en 1894 qu’elles gagnent les cœurs de tous les foyers américains et commencent à s’exporter à l’étranger …
Et plus de cent ans après leur apparition, leur succès ne se dément pas ; bien au contraire. New York et ses quartiers incroyablement décorés attirent les touristes du monde entier tandis que les français rivalisent eux aussi d’ingéniosité et d’imagination pour créer de véritables œuvres d’art dédiées à la féérie des fêtes de fin d’année.

Démocratisation des illuminations de Noël et arrivée dans les foyers français.

Ceci dit, les illuminations de Noël furent longtemps réservées au seul soin des collectivités, en charge de l’éclairage public,  qui choisissaient les décorations en collaboration avec les commerçants de la ville, lesquels pouvaient même participer financièrement à leur mise en place. Et ce rendez-vous chatoyant est vite devenu incontournable pour chaque habitant. Cependant, si les motifs à caractère religieux (croix ou anges par exemple) semblent s’effacer au profit de représentations plus profanes telles que Père Noël géant, traineaux, cadeaux ou oursons ; l’engouement autour de ces lumières est de plus en plus fort. Ce qui pousse de nombreuses enseignes commerciales (les galeries Lafayettes à Paris notamment) à penser et créer leurs décorations avec soin, avant de faire de leur révélation au public un grand événement. Du reste, il en est de même pour les villes qui sous couvert d’illuminer leurs rues cherchent à favoriser le tourisme, conscientes de l’attrait que ces illuminations de Noël suscitent. Strasbourg, Nice ou Paris l’on bien compris.
Mais la grande nouveauté de ces années 2000 en France n’est autre que la participation à cet élan lumineux des foyers français qui rivalisent avec les municipalités pour offrir de spectaculaires agencements aux rêveurs de tous bords. Couplant parfois le tout à un engagement caritatif, via une donation offerte par les visiteurs à l’entrée de leurs installations. Un tournant qui peut s’expliquer par la popularisation de ces décorations, devenues plus accessibles financièrement et valorisées via les films de Noël ou les concours organisés à la télévision durant tout le mois de Décembre. Une tradition bien américaine qui semble connaître un nouveau souffle sur l’Hexagone. Du reste, de plus en plus de municipalités organisent elles-mêmes ces concours, incitant ainsi leurs administrés à venir compléter l’offre d’illuminations déjà existante. Une belle collaboration qui ne peut rendre la période des fêtes que plus magique encore !

Ainsi, parti d’une simple guirlande électrique rudimentaire scintillant dans la nuit noire du New Jersey ; l’esprit de Noël fait briller les yeux et réchauffe les cœurs, dispensant joie et émerveillement à tous ceux qui admirent sapins étincelants, rennes argentés et étoiles dorées qui élisent chaque année domicile au coin des rues de France … Et d’ailleurs …

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.